Histoire de Nazareth

Les élèves du collège Nazareth La Salle lors du Fraterniday 2019

Le collège Nazareth est un établissement catholique d’enseignement. Son parcours inclut des savoirs et savoir-faire précis en lien avec les exigences de la formation scolaire ainsi que des savoir-être inspirés par le projet d’éducation de la Congrégation des Religieuses de Nazareth, fondatrices en 1861, poursuivi aujourd’hui dans le projet éducatif et pastoral lasallien depuis la rentrée 2013 où les Frères des Ecoles Chrétiennes ont repris la tutelle à la demande des soeurs de Nazareth.

Il est un des 4 établissements qui constituent depuis 2008 le groupe scolaire Nazareth-Haffreingue.

Le collège Nazareth comporte 19 classes de la 6e à la 3e. Effectif de rentrée 2019 = 482 élèves.

Retrouvez l’histoire des 150 ans (1861-2011) du collège Nazareth

1822-1860 :La fondation
L’histoire des Religieuses de Nazareth débute en 1822 à Montmirail(Marne) par la fondation d’une congrégation : celle des « Dames de Nazareth ».Cette congrégation se donne pour vocation l’encadrement d’enfants parl’instruction et l’éducation. A cet égard, le choix du nom de Nazareth estd’ailleurs très symbolique puisque ce village de Palestine a accueillil’enfance de Jésus-Christ… La référence est claire : l’instruction donnée auxenfants le sera au cœur d’un projet de vie chrétien qui éclairera l’éducationreçue et partagée. Aujourd’hui, même si le fonctionnement scolaire a changé, cefondement éducatif est toujours vivace et la dimension pastorale du collège aucœur des relations.

1860 :Installation à Boulogne
En 1860, les religieuses, projetant depuis quelques années d’établir unpensionnat à Boulogne sur mer, y font l’acquisition d’une propriété ‘’LesMoulineaux’’ dans le vallon Beaurepaire.
La loi Falloux, en mars 1850, a favorisé le développement des écoles de Filles.L’objectif de Nazareth, plus élitiste, s’oriente alors vers un lieu calme, horsde la ville, favorisant une éducation simple et solide dans un climat derecueillement. Le domaine de la rue Beaurepaire, opportunément mis en vente,correspond bien à cet idéal souhaité par le Jésuite Pierre Roger fondateur desReligieuses de Nazareth.

1861-1901 :La première époque scolaire
C’est là qu’elles établissent leur « Institution Nazareth », avecl’appui de Mgr Pierre-Louis Parisis -Evêque d’Arras, Boulogne et Saint-Omer,qui ouvrira ses portes à 32 élèves lors de la première rentrée en 1861. Laconstruction du futur Pensionnat Saint Ignace commence immédiatement.

1901-1919 :Un départ forcé.
En 1901, les mesures anticléricales de la loi de ‘’Séparation desEglises et de l’Etat’’ puis les expulsions obligent à l’exil à Ealing etColchester en Angleterre, ou à Enghien en Belgique : la ville de Boulogneprofite des circonstances pour installer aux Moulineaux, en 1904, le collègemunicipal Auguste Mariette.

1919 :Réinstallation
Après 18 ans d’exil, pour se réinstaller à Boulogne en 1919,Nazareth doit donc chercher un nouvel emplacement. Ce sera la ‘’VillaMaquétra’’ , alors propriété de la famille de Hautecloque, (cousine de PhilippeLeclerc de Hautecloque, futur Maréchal Leclerc). Ce lieu calme et verdoyant,hors de la ville de l’époque, face au Monastère de la Visitation, sera un havrede paix pour le futur internat qui se met en place afin de poursuivre l’œuvreéducatrice des religieuses. La construction d’une chapelle complètera bientôtla Villa. Les conditions de retour des élèves comportent l’étude du latin et lapréparation du baccalauréat.

1942-1944: Dans la toumente de la guerre
En1942, l’armée allemande, puissance occupante, réquisitionne les locaux pour yabriter une Kommandantur. La Visitation accueille fraternellement religieuseset élèves. En 1944 le bombardement du quartier anéantit la Visitation, le parcet la maison de Nazareth sont saccagés. Mais la courageuse Mère Fourgeaud, quia tenu tête aux allemands, rouvre la maison le 29 novembre 1944, et l’onreconstruit un nouveau bâtiment sur un blockhaus allemand, grâce aux dommagesde guerre.

Depuis1945
Par lasuite Nazareth ne cesse de se développer. L’internat connaît un vrai succès; onconstruit des dortoirs, on en loue au Petit Séminaire et à la Visitation. Petità petit, on les remplacera par des classes au fur et a mesure que lespensionnaires, devenant demi-pensionnaires ou externes, bénéficieront des transportsscolaires ou parentaux ! Les classes primaires, fermées pour réaliser la cartescolaire. C’est l’école Notre-Dame de la rue Marignan, qui accueillera les‘’petites’’ de Nazareth. Dorénavant « l’ Ecole Secondaire Privée Nazareth » vas’ouvrir à la mixité et signera avec l’Etat, en application de la loi Debré, uncontrat d’Association. Deux établissements ‘’académiques’’ verront le jour : LeCollège et le Lycée privés Nazareth. Au cours des années 1980-2000,l’effectiftotal accueilli dépassera certaines années les 1000 élèves. 

2001 :une page se tourne
Ledépart définitif de la Communauté en 2001 met un terme à cent quarante ans de présencedes religieuses de Nazareth à Boulogne. Aujourd’hui, avec enthousiasme, leslaïcs, directeurs et enseignants, s’investissent pour que perdure l’esprit deNazareth et sa tradition éducative…

2008 :L’histoire de Nazareth-Haffreingue commence
Une fusiondes groupes scolaires Haffreingue-Chanlaire et Nazareth permet la création d’unensemble scolaire de plus de 2000 élèves : c’est le groupe scolaire Nazareth-Haffreingue.

2011
150ème rentrée du collègeNazareth…
Bonanniversaire dédié à tous les acteurs actuels ou disparus de cette histoirescolaire boulonnaise mouvementée mais solide