Passer le PSC1 au collège!

Faire des élèves, futurs concitoyens le premier maillon de la chaîne des secours en leur enseignant les bons réflexes à adopter : voilà qui permet d’augmenter sensiblement les chances de sauver des vies et de rendre encore plus efficaces les interventions des services de secours.

Le collège Haffreingue propose à l’ensemble des élèves de 3èmes la formation PSC1 (prévention et secours civique de niveau 1), afin de sensibiliser et responsabiliser un niveau de classe aux gestes qui sauvent. Cette formation qui dure 8 heures et qui est dispensée par deux enseignants de l’établissement titulaires du diplôme de formateur PSC1, permet de connaître les bons réflexes à avoir en cas d’accident ou d’urgence : comment prévenir les secours, comment protéger et porter assistance aux éventuelles victimes?

De la simple brûlure, à l’arrêt cardiaque, en passant par l’obstruction des voies aériennes, les malaises, les hémorragies, tout est passé en revue afin que ces futurs secouristes soient en mesure d’aider les secours, de les assister et ainsi permettre parfois de sauver des vies !

Une formation inscrite dans le parcours citoyen

L’élève est amené à prendre des responsabilités et à être bienveillant envers ses camarades come envers l’ensemble de la communauté éducative.

En effet, lors de la pratique, outre les mannequins utilisés pour la réanimation cardio-pulmonaire, des fausses brûlures, des fausses coupures et d’autres situations sont mises en place pour essayer de coller au mieux à la réalité et d’agir en conséquence. Le tout, dans le respect des normes sanitaires.

« C’était génial !» Emma

« Une journée super cool et super intéressante » Céleste

« Il y avait de supers maquillages, c’était à la fois cool et ludique !» Zoé

« J’ai adoré le début de la formation psc1. J’ai adoré faire la prise électrique 👌et apprendre des gestes importants permettant de sauver des vies . Je pense que cette formation devrait néanmoins être obligatoire pour tous . C’est avec plaisir que je reviendrai la semaine prochaine suivre la fin de la  formation  !»

Aymeric