FRITZI : Un film allemand d’animation sur les évènements qui ont permis le « miracle » de la chute du mur – un message éducatif sur la « Liberté »

Début juin : Réouverture des cinémas ! Nous en avons profité!

Les élèves germanistes de 6ème – 5ème ont pu participer comme chaque année au festival du « Ciallemand pour les jeunes » et  développer ainsi leurs compétences linguistiques et culturelles grâce à un support très attractif et pédagogique. L’institut Goethe, soutenu par l’Education Nationale, propose chaque année plusieurs films contemporains du cinéma de jeunesse de langue allemande, sélectionnés pour leur intérêt éducatif et culturel, ainsi que pour leur qualité cinématographique.

Notre choix de cette année s’est porté sur « Fritzi », un film d’animation et d’aventure, mais aussi un film historique sur la « Révolution pacifique de 1989 » en RDA. Après 28 ans de séparation, l’Allemagne estréunifiée !   Les deux réalisateurs – Ralf Kukula et Matthias Bruhn se sont basés sur le roman « Fritzi war dabei » de Hanna Schott.

1989 : Une année de changements en RDA.  À Leipzig, de plus en plus de personnes descendent dans la rue, afin de manifester pour leurs droits. À partir de septembre 1989, des manifestants se réunissaient tous les lundis devant l’église Saint-Nicolas, pour une manifestation pacifique. Avec les slogans « Nous sommes le peuple » et « Pas de violence« , ils ont manifesté d’une part pour leurs droits et libertés, et d’autre part pour une entente pacifique et sans violence des deux côtés. Bientôt, ce sera aussi le cas de Fritzi, jeune héroïne de 12 ans, de participer à ces manifestations.   

Au début de l’été 1989, Fritzi à la charge de Sputnik, le chien de sa meilleure amie Sophie. Cette dernière le lui a confié le temps des vacances. Oui mais voilà, Fritzi est alors loin de se douter que Sophie ne reviendra pas de son voyage en Hongrie. Comme de nombreuses autres familles, Sophie et sa mère ont fui la RDA en passant par la Hongrie. Au même moment, d’autres personnes ont tenté de forcer leur émigration en occupant des ambassades à Prague, Varsovie, Budapest et Berlin-Est. Tous ces évènements présagent la Chute du Mur quelques mois plus tard !

La petite fille naïve et intrépide va partir à la recherche de son amie afin de lui ramener son chien, faisant fi de tous les dangers dans un pays totalitaire où vous êtes surveillé constamment et où la frontière est infranchissable !

Les deux meilleures amies vont se retrouver le 9 novembre 1989, jour de la Chute du Mur et de l’ouverture des frontières entre les 2 états allemands.

Réactions des élèves!

I« J’ai beaucoup aimé le film. Il était cool et quelquefois émouvant. Le film nous apprend l’histoire de la Chute du Mur ! »

  Olivia  – 5ème 

.« J’ai beaucoup aimé ce film, car cela nous permet de comprendre d’un point de vue historique ce qui s’est passé lors de l’ouverture des frontières de l’Allemagne, et d’un point de vue amical à quel point Fritzi veut rendre Sophie heureuse en lui rendant son chien Sputnik malgré les nombreux barrages. » 

Ellyn -5ème

« J’ai adoré le film, car j’adore l’Allemagne et les chiens ! »   

Antton  – 6ème

« J’ai bien aimé le chien de Sophie, Sputnik. J’ai beaucoup appris sur les conséquences de cette période pour les Allemands. »   

Raphaël   – 6ème

« Le film est vraiment sympathique. Il a enrichi mes connaissances. » 

Azimat – 5ème

« J’ai beaucoup aimé le film, car il m’a cultivée. Et j’ai appris l’histoire de l’Allemagne, le quotidien de la vie en Allemagne de l’Est. »  

Chloé – 5ème

« J’ai bien aimé ce film, car l’histoire est bien racontée. On a appris beaucoup de choses tout en se divertissant. Bien que le film soit en allemand, on arrivait quand même à comprendre grâce à nos connaissances. J’ai bien aimé Fritzi et Sophie, car Fritzi a tout fait pour retrouver sa meilleure amie et je trouve cela magnifique ! » 

Apolline  – 6ème

« Le film d’animation est super. On comprend bien l’histoire. L’histoire est bien écrite. Je le recommande ! Le petit chien était très mignon. » 

Rose – 6ème

« J’ai bien aimé ce film, car l’histoire était très bien. Cela nous montrait le quotidien des enfants et de leur famille. Fritzi est très courageuse, car elle fait tout son possible pour rapporter Sputnik à son amie Sophie. J’ai surtout aimé le passage de la fin où Fritzi retrouve sa meilleure amie et Sputnik traverse la frontière en courant. »

Lea   -5ème

« J’ai beaucoup aimé le film. Il était triste et émouvant. Mais j’ai adoré ! »  

Aurore  – 5ème

« J’ai beaucoup aimé le film. Il était triste et émouvant. Mais j’ai adoré ! »  

Aurore  – 5ème

« Moi j’ai aimé le film, car il y avait de la joie et parfois de la tristesse. Le chien était trop mignon. »

Khansa- 6ème

Le Devoir de Mémoire 

POURQUOI LE REALISATEUR RALF KUKULA A-T-IL TENU A FAIRE CE FILM ?  

« Les enfants allemands qui voient aujourd’hui le film au cinéma ne connaissent la RDA qu’à travers les souvenirs de leurs parents ou grand- parents. Pourquoi est-ce si important que cette histoire leur soit transmise ?

Le fait que les jeunes puissent vivre comme ils le font dans l’Allemagne actuelle est largement dû aux événements de 1989. Beaucoup ne s’en rendent pas compte. La réunification de l’Allemagne, la fin de la Guerre froide… c’est quelque chose que les enfants ne ressentent ni directement ni consciemment au quotidien. Pourtant, imaginons-nous un instant que les deux Etats allemands existent encore, l’un à côté de l’autre : le monde d’aujourd’hui serait bien différent. De ce fait, je crois qu’il est très important de transmettre à la génération actuelle ce qu’il s’est passé en 1989, et pas seulement à travers les livres scolaires ! La catégorie d’âge que nous visons en priorité se situe entre 8 et 12 ans. Je crois que c’est une nécessité vitale pour qu’ils comprennent le monde d’aujourd’hui. Nous vivons actuellement des évolutions où des murs sont à nouveau construits dans le monde, compromettant le contact avec autrui. Et pourtant, la meilleure expérience que j’ai vécue en 1989 a été ce renouveau, durant lequel les gens sont allés l’un vers l’autre avec confiance, sympathie et respect. C’était un moment bref, mais je crois que cette expérience gratuite a formé ma génération. Transmettre ce vécu, peu importe sous quelle forme, à la génération prochaine puis à la suivante encore, est aussi une des raisons pour lesquelles j’ai réalisé ce film. Le film est très fidèle aux détails et véhicule fidèlement l’atmosphère d’autrefois. »